Honda CB 750 Seven Fifty


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion




Partagez | 
 

 Turbo inside

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
AuteurMessage
SPTOQ

avatar

Nombre de messages : 6823
Age : 46
Localisation et département : Aude
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 10:21

Bonjour la troupe.

Avant de continuer sur le sujet CX500 turbo, je tiens à vous remercier pour vos encouragements et autres sournoiseries What a Face . Si sur le plan technique cela ne m'a pas apporter grand chose, ça a eu le mérite, en partie, de me décider à faire cette acquisition, de laisser parler mon cœur, ma passion, plutôt que la raison.
A nouveau, je voudrais remercier Nikopol pour avoir fait une pré-visite chez le vendeur et d'avoir donner son avis. Je pense que cela à été le point décisif dans cette acquisition. Je n e me voyais pas faire 1200km juste avec les dires du vendeur et d'être dans l'incertitude de ce que j'allais trouver.
Le retour sur cette visite me semble tellement pertinent et juste à mes yeux, que je trouve qu'il a sa place ici, d'autant plus qu'il donne un regard différent sur ce que je pourrai en dire plus tard. Donc....

Nikopol a écrit:
Bon, comme je vois que SPOTQ frétille d’impatience, voici mon petit topo sur la visite des deux CX 500 Turbo à Aix les Bains.

J’arrive à Aix, il fait nuit, il fait froid, j’étais fatigué, je cherchais un raccourci que jamais je ne trouvais… heu non… ça c’est une autre histoire.

J’arrive à Aix les Bains donc, et je trouve sans difficulté. Stéphane, le vendeur, est déjà dans le garage à tenter de démarrer une vieille fiat 19 à moteur arrière. Le garage est plein de pièces, d’outils, et de bric à brac, mais tout de même bien rangé, il semble méticuleux. Premier bon point. Les motos sont là, alignées contre le mur. On sort la blanche, et je suis plutôt surpris. Je n’avais aucune idée à quoi pouvait ressembler une CX500, et finalement c’est plutôt sympas. Un carénage bien enveloppant, très typé années 80 et avec un petit look de moto de police, une petite touche de kitch un peu décalé. La moto est chouette, et très propre.





Je fais rapidement le tour des consommables : pneu arrière neuf, avant très bon, plaquettes et disques avant neufs, arrière usés. Je test la fourche sans trouver de jeu, par contre le tube de gauche est un peu gras. Je cherche les défauts, il manque un insigne « turbo » sur le pot droit et un bout de carénage à gauche, mais le vendeur me dit que tout est quelque part dans les cartons. Je détecte une petite raclure sur le cligno arrière gauche, rien de méchant. Pas de fuite, pas de trace d’huile, aussi loin que je peux voir dans l’éclairage blême du garage.
Bon, on commence les choses sérieuses ! Contact ! Le voyant « fuel injection » s’allume bien puis s’éteint. Ignition ! Le moteur tousse à peine et trouve son ralenti accéléré. Il tourne bien stable. Petite fuite sur l’échappement en bas à droite, au niveau du 1 en 2 j’ai l’impression (j’y vois pas très bien dans cette pénombre). Stéphane m'informe que l'alternateur a été changé car ils sont fragiles sur ces modèles.







« Je peux essayer ? » Je demande à Stéphane.
« Ben pas de problème. »
« Un itinéraire à conseiller ? »
« Tu prends tout droit au rond point, puis droite au second rond point, là tu as un bout de droit, tu peux atteindre 180 si tu te sens. Mais attention, ouvre pas en grand trop vite, ca peut te surprendre »
« on verra on verra… » je me dis à voix basse Smile

J’enfile mon casque, mes gants. J’enfourche la moto et la première impression est de légèreté. Je passe la première et là surprise, pas de grand « klong » typique de seven fifty qui secoue toute la moto et remonte dans l’échine, à peine un petit clic tout doux. J’embraye, la moto part mais cale. Je redémarre et je me rends compte que ce twin à besoin d’un peu de gaz et de tours pour décoller. Donc nous voila parti dans la campagne d’Aix les Bains. Il fait nuit, la route est mouillée, il parait que c’est une moto piégeuse, donc je vais la jouer prudent. Le phare n’éclaire vraiment pas bien, j’y vois rien. Dos d’ane, la fourche est raide et rebondi un peu bounce , l’arrière par contre est stable. Bout de droit, 2ème, 3ème, le moteur répond bien, plutôt creux, un bruit qui me rappelle la deux chevaux de mon enfance. Bon aller… c’était quoi déjà le test du turbo ? On ouvre et ou surveille le turbo vu-metre en plein milieux du tableau de bord. Ok. 3eme, j’ouvre en grand, 3000, 4000, la deux chevaux se transforme, un bruit nouveau apparait, 5000, ca pousse Surprised , 6000, ca pousse, ca pousse pale ! 7000, j’ai peur… affraid je coupe. Puff… c’était quoi ce truc ? Bon on descend un peu l’adrénaline, et on recommence car j’ai oublier de regarder le vu-metre en fait. 3000, 4000, … le bruit…, 5000, 6000, le cœur bat fort, 7000… je coupe… Pas de voyants qui s’allume, et il me semble que le turbo souffle bien comme il faut.

Autre test, je ralentis et je lâche le guidon. La fourche guidonne beaucoup Suspect . Je rattrape le guidon. En fait en ligne droite, j’ai même l’impression que le guidon n’est pas bien dans l’axe de la route, il penche un peu vers la gauche. Mais c’est peut être aussi le carénage qui part un peu à droite, pas facile de savoir. Je me sens pas trop à l’aise avec cette fourche en fait.

Sinon, ca freine, les vitesses passent sans soucis, le moteur reprend depuis 3000 sans broncher et sans trop cogner pour un twin. Bon aller, encore un petit essaye d’accélération et on rentre à la maison. Je ne voudrais pas inquiéter le vendeur non plus.

Alors je rentre et discute un peu avec le vendeur de mes impressions, surtout au niveau de la fourche. Il me dit qu’il est d’accord avec moi, que les fourches des CX sont faibles et guidonnent, et qu’il a mis des cales de tarage des ressorts pour tenter d’améliorer (peut être ce qui explique pourquoi j’ai trouvé la fourche si raide et rebondissante).

Je regarde la seconde moto, la noire. Elle est moins belle c’est certain, mais encore pas trop mal. Le moteur est nickel d’apparence, pas de trace de rouille, même pas sur le turbo. Elle est complète ou presque. Les pots sont adaptés d’une 650. On essaye de la démarrer, elle part, mais que sur 1 cylindre, un problème d’injecteur grippé apparemment. Elle n’avait pas tourné depuis plusieurs mois.







Par contre, j’ai pas pu prendre de photo du stock de pièces car elles sont éparpillées un peu partout. Mais j’en ai une petite liste pas forcement exhaustive : Jeu cylindre+pistons+vilbrequin 100000km, radiateur, jante avant, selle abimée, cache pipe, plaquettes, …

Ah, une dernière chose pour le transport, les dimensions hors tout sont : 240x90 cm

Voila, j’espère que tout cela te sera utile SPTOQ pour faire le bon choix. En tout cas, cette moto m’a laissé un goût de reviens-y. Et j’aurrais adoré pouvoir l’essayé sur route ouverte, bien sèche, en pleine journée et avoir un peu plus de temps pour l’apprivoiser et flirter avec les 9000.


Voilà pour l'intro, la suite dans le prochain épisode What a Face





Dernière édition par SPTOQ le Ven 30 Déc 2011 - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eliott64

avatar

Nombre de messages : 2573
Age : 55
Localisation et département : ARBUS 64
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 10:33

J' aime bien la béquille centrale en pompes de ski..... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nikopol

avatar

Nombre de messages : 1476
Age : 43
Localisation et département : Grenoble
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 11:21

Savoyard touch'
Revenir en haut Aller en bas
SPTOQ

avatar

Nombre de messages : 6823
Age : 46
Localisation et département : Aude
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 11:30

La suite...

J'arrive plutôt tendu chez Stéphane, le vendeur. Je viens de faire le voyage aller avec un Transporter T5 qu'un collègue m'a prêté: 200cv sous la capot, boite 6, toutes options, il compte bien sur moi pour le ramener entier. Pour lui aussi cette acquisition est du domaine du plaisir plus que de raison. Autant sur un véhicule de loc, j'en aurai rien à secouer de l'accrocher, autant là, je n'ai pas envie de perdre sa confiance.
Période de vacances scolaires, sur la route je reconnais rapidement les "touristes" qui n'ont pas l'habitude d'avaler les kms sur autoroute et qui se comportent m'importe comment, sans prendre de précautions. La circulation reste fluide tout en étant chargée. Arrivé dans le massif de la Chartreuse, températures négatives, route humide..... risque de verglas. Bref je ne suis pas tranquille sur tout le trajet et j'en ai fait que la moitié.
La rencontre avec Stéphane est fort agréable et instructive. Dès les premières échanges sur le monde de la moto, je sens en lui la passion qui l'anime et surtout en ce qui concerne les CX. Bien entendu, il me présente les 2 turbos, ensuite un CX500 caférisé (en toute franchise, ça passe mieux sur un CX que sur un SF même si je n'accroche pas trop) puis le CX 400 avec lequel il fait des courses de côtes. J'aperçois au fond du jardin 2 autres bécanes sous des bâches, il me semble que l'une est une Silver, l'autre?????. Je ne pose pas la question, mes pensées sont tout autres bounce

La turbo noire, je la regarde sans plus, pas trop intéressé. Elle est presque complète, la peinture n'est pas du tout à mon gout.... je passe, pourtant elle fait partie du lot, c'est juste du rabe de pièces. Il la fait démarrer, elle tourne sur un cylindre, Stéphane pense à un injecteur, je ne dis rien, je crois plutôt à l'allumage et à un joint de culasse HS : ça pu l'essence et la fumée est bien blanche en sortie des pots.

La blanche, tout de suite, impose le respect non seulement de la machine mais surtout du boulot qu'a accompli Stéphane. Elle est magnifique. Certes elle n'est pas parfaite, elle a roulé depuis la restauration, je repère des éclats de peinture sur le carénage ce qui est tout à fait normal puis elle a 30 ans, bref, il y a des machines plus récentes qui sont moins bien d'aspect.
Les consommables, bof, je les regarde à peine, je m'en fiche, ce n'est pas ça qui m'inquiète, néanmoins je repère les durites de frein, elles ont été changées, durites avia Un coup d’œil rapide par la fenêtre du maître cylindre, le liquide de frein certes n'est pas de cette année, mais récent quand même. L'huile moteur est claire. A première vue si la moto est poussiéreuse, l'entretien est suivi.
Stéphane, me raconte un peu l'historique du lot. Les déboires, les galères, les pièces changées, ce qui reste à faire ... bref, j'ai l'impression qu'il ne me cache rien et qu'il 'en a surtout pas l'intention. La confiance est présente .
En résumé la restauration est faite à 95%. Le lourd est fait et en état. Seuls des "accessoires" sont à piquer sur la noire (tableau de bord, collecteur d'échappement, neiman, bouchon de réservoir....) pour finaliser. C'est pour cela qu'il a acheter la 2eme, mais faute de temps..... ça reste à faire. Tant mieux, cela me permettra de faire connaissance avec la moto tout en restant dans du "soft" dans un premier temps.

Contact. La pompe se met en route, le voyant "Fuel ignition" s'allume puis s'éteint. Jusque là c'est OK. On active le démarreur, démarrage au quart de tour et tout de suite le son. Un son fort et sourd à la fois.... envoutant. Je le trouve un peu fort, je me rappelle que Nikipol pensait qu'il y avait une fuite sur le collecteur, sans me baisser, je la repère, fumée blanche des pots froid, je mets le doigt pour boucher, le trou fait bien 5mm, mais cela ne change rien au bruit, c'est le son d'origine
Côté moteur, je suis surpris, je m'attendais à entendre des cognements, des bruits de distributions, rien. Juste un sifflement comme sur nos Seven. La moto semble réglée au poil.
On laisse tourner. Je récupère mon casque et tout l'équipement. Je monte dessus. Bah, on dirait une grosse Seven, l'avant est large le carénage monte haut la protection au vent semble au top. Je tourne un peu le guidon, pouha, c'est du lourd, il faut dire que la moto est montée avec des pneus aux profils d'époques pas carré mais presque, ça n'arrange rien.
Aller, mode cool, 1ere, 2eme, rond point la direction reste lourde. J'enchaîne, 3eme, 4eme 5eme, bas régime volontaire à 50km/h pour essayer de déceler touts bruits suspect .... rien. Une partie viroleuse, bah, il gèle toujours, la route semble humide, mode lopette "ON" What a Face Le soleil apparait en sortie de virage, un bout de droit légèrement sinueux, descend en 3, mets un peu de gaz, rien de surprenant, ça accélère normal, sans plus, pourtant je suis au dessus de 5000RPM, le turbo est rentré en action. J'ouvre plus grand, ben ça part, je retrouve des sensations vielles de 20ans, je prends un coup de jeune Enchainement des rapports, virages, la direction me rappelle à l'ordre, mais comme je suis toujours tendu depuis mon arrivée, je mets ça sur mon dos.
Retour, chez Stéphane, on fait le point. C'est une moto vivante sur tout les points (moteur, tenue de route, freinage) il faut la prendre en main, la Seven à côté semble aseptisée What a Face

La suite plus tard j'ai un RDV



Dernière édition par SPTOQ le Jeu 29 Déc 2011 - 23:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
teuton

avatar

Nombre de messages : 4038
Age : 64
Localisation et département : Dep.09
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 13:16

vive la suite
Revenir en haut Aller en bas
GENDY
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7135
Age : 53
Localisation et département : Auch (32) capitale de la Gascogne Libre
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 13:17



@+ Didier, Membre of The RED CLAN..... mais ça c'était avant ... Laughing
Mon Dailymotion, MON YOUTUBE
My Red SF - Et Moi

Revenir en haut Aller en bas
Nikopol

avatar

Nombre de messages : 1476
Age : 43
Localisation et département : Grenoble
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 13:39

Ah ? Moi je l'avais plutôt trouvé légère la moto, relativement à la Seven (la référence)... mais c'est vrais que j'avais pas été rassuré par la fourche avant.
Revenir en haut Aller en bas
reno

avatar

Nombre de messages : 1450
Age : 47
Localisation et département : Sougy (Loiret)
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 13:43

ils se retrouvèrent eu beaucoup d'enfants .....
Revenir en haut Aller en bas
Fred54

avatar

Nombre de messages : 4896
Age : 54
Localisation et département : Richardmenil (Dept 54)
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 13:50

SPTOQ a écrit:
sans me baisser,....., je mets le doigt pour boucher, le trou fait bien 5mm,
Question



lol!
Revenir en haut Aller en bas
nandou1

avatar

Nombre de messages : 23008
Age : 60
Localisation et département : Paris 13
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 15:54

bon, alors, c'est quand la suite du feuilleton?
un RDV pour boucher un trou de 5mm, ça prend pas si longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Pyth

avatar

Nombre de messages : 248
Age : 38
Localisation et département : Lyon
Date d'inscription : 25/07/2011

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 18:52

vas-y pose la suite steuple...
Revenir en haut Aller en bas
Eliott64

avatar

Nombre de messages : 2573
Age : 55
Localisation et département : ARBUS 64
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 19:49

Waouh...merci du partage, j' apprecie à sa juste valeur !
Revenir en haut Aller en bas
reufarno

avatar

Nombre de messages : 9189
Age : 46
Localisation et département : à coté de MEAUX (77)
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 21:44

Tu nous fais signe quand t'as fini ton rdv Thierry, aller vas y racontes , ça sera le compte de Noël santa de cette année
Revenir en haut Aller en bas
Nikopol

avatar

Nombre de messages : 1476
Age : 43
Localisation et département : Grenoble
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 22:45

Tu parles... il avait rdv avec sa nouvelle cx turbo oui... et puis il nous abandonne avec nos pauvres seven fifty Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
SPTOQ

avatar

Nombre de messages : 6823
Age : 46
Localisation et département : Aude
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 22:50

Si c'est pour noël, j'ai le temps maintenant What a Face
Effectivement la Seven est jalouse What a Face

aller, j'y retourne
Quelques imprévus aujourd'hui, plus quelques bricoles faites sur la turbo, ça occupe.
Voici la re suite Rolling Eyes

Suite à l'essai sur route, c'est une bécane sociable, les chevaux restent discrets, sans surprise même au delà du régime où le turbo est actif à condition de gérer la poignée droite en douceur. Si l'on en demande plus, et suivant l'ouverture des gaz, ça semble gérable aussi. Si on ouvre entre le 3/4 et plein gaz, il faut calculer son coup, éviter de le faire en courbe ou sur chaussée glissante. Pour le moment c'est tout ce que je peux dire, il faudra que j'approfondisse le sujet dans les jours à venir, j'espère.
La direction me semble lourde, mais comme indiqué plus haut, je pense que cela vient de moi. Quant au freinage, je ne l'ai pas vraiment testé, ça semble léger, mais en coupant les gaz le frein moteur est beaucoup plus présent que sur la Seven, ça joue aussi au niveau impression.
Bon, pour le moment, il y a beaucoup de choses à découvrir, avant d'en tirer des conclusions, 10 ou 15 bornes de routes c'est léger pour se faire vraiment une opinion. En tout cas ce n'est pas une bécane ennuyante, elle a son mot à dire.

Après essai, chargement. Je recule le T5, on a un doute sur le volume. On fait une première tentative pour charger la blanche, ça passe pas. Démontage du pare brise, on replie les rétros, c'est bon 3 cm de rabe au passage de la porte. Je commence à la sangler, Stéphane part dans son garage, de temps en temps je jette un œil, des pièces s'accumulent dehors: un radiateur, un moteur avec boite HS, un embrayage, une jante, des joints, des plaquettes quasiment neuves, un pare brise haut, des carters moteur, des flancs latéraux... Va falloir s'arrêter là, le T5 ne sera pas suffisant Laughing
Chargement de la 2eme, on en ch.., étrier AR bloqué, le moteur sur un cylindre, on sue mais on ne cède pas, elle rentre. Sanglage, chargement des pièces, installation de protections, Stéphane repart dans le garage pour voir si rien ne manque, il revient avec un gros bouquin, le manuel d'atelier Honda que demander de plus. Il repart et revient avec une bouteille, cadeau
Apéro dehors, on discute, repas avec Mme et enfants, discussion autour de thème de la moto en général, je défends le Seven, mes arguments me semblent légers, je capitule What a Face Noooooooon, chacun son truc mais il y a vraiment un gros passionné en face de moi, la bataille est acharnée. L'heure du départ approche, on fait les papiers vite fait, il m'en donne 3, j'en donne 1, je suis gagnant non ? Je ne suis pas venu les mains vides, j'offre mon présent, ils semblent apprécier, surtout Mme.
J'ai passer un super moment la bas, j'aurai plus de pognons, j’achèterai plus souvent Laughing Il parle de venir revoir les Turbos dans quelques temps, pas de soucis, à son bon vouloir...

Route du retour. je retrouve les mêmes conditions avec le vent latéral en prime vers Narbonne. 5H30 de trajet; la maison. Je passe 2 coups de fils pour faire venir les renforts pour le déchargement, ils ne sont pas motards, j'ouvre le T5, ils ont un mouvement de recul :


c'est gros, qu'y disent

Malgré leurs craintes, ça se passe nickel. ça y est la tension des 2 jours tombe d'un coup, mission accompli, le T5 n'a rien eu. J'ai pas mal psychoté quand même

Aujourd'hui. La météo n'est plus au RDV, je décide de ne pas assurer la bécane pour le moment, puis de toute façon, je n'ai pas le temps, les imprévus s'accumulent. De plus, je veux faire le tour des différents éléments de sécurité avant d'exploiter cet engin. J'arrive tous de même à remplacer le tableau de bord et quelques pièces en meilleur état qui sont présentes sur la noire. Rien ne semble simple la dessus, c'est du compact, pour attendre un truc il faut en démonter 10. Mine de rien, c'est un concentré de technologie, chaque cm3 est exploité de toute part, Stéphane m'avait prévenu. J'en profite pour faire le tour des niveaux, RAS, à part les freins, c'est du quasi neuf.

Petit mail à Stéphane pour signaler mon arrivée sans embuche, il m'avertit de l'envoie d'un colis avec d'autres pièces dont un optique complet

Voilà, photos quand il y en aura, et CR plus poussé après la première vrai ballade.
Revenir en haut Aller en bas
reufarno

avatar

Nombre de messages : 9189
Age : 46
Localisation et département : à coté de MEAUX (77)
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 23:17

super et ravis pour toi Thierry que tout se soit bien passé ainsi que tu sois content de ton achat

Bonnes découvertes de tes nouveaux joujou et bonne future première balade
Revenir en haut Aller en bas
SPTOQ

avatar

Nombre de messages : 6823
Age : 46
Localisation et département : Aude
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Turbo inside   Jeu 29 Déc 2011 - 23:20

Merki

Bizarrement, je ne suis pas pressé de rouler avec. L'entendre un peu dans le garage, la bichonner semble me satisfaire. Faudra quand même passer aux choses sérieuses un jour Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
chevy76
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 18663
Age : 58
Localisation et département : St Eustache la forêt (Dpt 76)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Turbo inside   Ven 30 Déc 2011 - 6:28

On sent que c'est la réalisation d'un rêve !!

L'excellent contact avec le vendeur ne gâche pas le plaisir ...

Il faut parfois savoir se faire plaisir, aller au delà du raisonnable (du point de vue des autres)...

très content pour toi.




Je ne suis pas magicien, mais je peux faire disparaitre une boite de chocolats !
Revenir en haut Aller en bas
http://motoself.chez-alice.fr
teuton

avatar

Nombre de messages : 4038
Age : 64
Localisation et département : Dep.09
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: Turbo inside   Ven 30 Déc 2011 - 6:54

+1 avec chevy
c'est super quand on peu se réjouir encore comme un gosse
merci de nous laisser participer à ta joie, Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Eliott64

avatar

Nombre de messages : 2573
Age : 55
Localisation et département : ARBUS 64
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Turbo inside   Ven 30 Déc 2011 - 9:12

Belle aventure...., je crois qu' on a tous fait le voyage avec toi...., on s' y voyait ! . Tu as raison, prends le temps de la decouvrir..., la bichonner...., la plaisir commence là .
Revenir en haut Aller en bas
nandou1

avatar

Nombre de messages : 23008
Age : 60
Localisation et département : Paris 13
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: Turbo inside   Ven 30 Déc 2011 - 9:59

un peu compliquée au départ, l'affaire, mais ça amplifie le plaisir de réussir.
Revenir en haut Aller en bas
SPTOQ

avatar

Nombre de messages : 6823
Age : 46
Localisation et département : Aude
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Turbo inside   Ven 30 Déc 2011 - 12:56

Merci, c'est sympa vos commentaires

Bon, météo pourrie, ce n'est pas aujourd'hui qu'elle va sortir. Pas grave, je bichonne, montage de la bulle haute tout en parcourant le manuel d'atelier.... j'apprends.
Je fais aussi un peu de place dans le garage, pour caser tous ça sans trop ce prendre la tête pour aller chercher quelque chose, ce n'est pas gagné.
Petit à petit je m'aperçois que la noire, à moins souffert du temps que la blanche, pas mal de trucs intéressants dessus.... à méditer

Petite photo comparative pour le gabarit SF/CX T elle à tout d'une grande


Le poste de conduite :





Revenir en haut Aller en bas
Eliott64

avatar

Nombre de messages : 2573
Age : 55
Localisation et département : ARBUS 64
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Turbo inside   Ven 30 Déc 2011 - 13:22

Elle impose ! tu l'as nettoyée ? elle est bien propre...
Revenir en haut Aller en bas
Seven Flow

avatar

Nombre de messages : 275
Age : 36
Localisation et département : Morteau (25)
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: Turbo inside   Ven 30 Déc 2011 - 13:46

Pfiouuuu, ça devient rare cette machine, belle acquisition
Revenir en haut Aller en bas
SPTOQ

avatar

Nombre de messages : 6823
Age : 46
Localisation et département : Aude
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Turbo inside   Ven 30 Déc 2011 - 14:10

Effectivement petit nettoyage pas trop poussé non plus, il en reste à faire, c'est surtout de la poussière.

Les turbos commercialisés, toutes marques confondus, c'est environ 22000 exemplaires vendus dans le monde dont 5350 en CX500T. Ceci il y a entre 30 et 25 ans.
En France c'est moins de 400 exemplaires vendus pour la CX500. Le 650 encore moins de mémoire autour de 200. C'est clair qu'il ne doit pas en rester beaucoup. La 650 souffre des mêmes maux que la 500 avec en plus une fragilité du joint de culasse comme c'est le 500 réalésé la surface de contact de la culasse est moindre. Néanmoins Honda avait progresser sur ce modèle, le moteur est plus linéaire, moins surprenant, elle gagne en docilité.
La moins puissante est la CX500 avec 82ch, ensuite dans l'ordre croissant, Suz XN85 (85cv), Yam XJ650 (90), CX650T (100) et enfin Kawa 750T 132cv. Cette dernière est la plus hallucinante suivant les dires mais aussi la plus fragile. Suz et Yam à priori, le comportement moteur est décevant.
Cela donne pour la Kawa 178cv/litre, la CX500T 164cv/litre, la CX650 148cv/litre, la Yam 137cv/litre, la Suz 126cv/litre. Autre comparaison, Ferrari 328GTB c'est 84cv/litre What a Face

Source principale Moto Légende 09/2005.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Turbo inside   

Revenir en haut Aller en bas
 
Turbo inside
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» SORTIE CIRCUIT ISSOIRE 27 03 - 965 3.3l turbo inside
» Turbo inside
» Turbo tdi 110 AFN HS ou pas photos inside
» turbo gt 28 rs!! A EVITER!!!!!!!!
» [VEND]-94- "1" Gros turbo T25 GTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Honda CB 750 Seven Fifty :: Présentation :: Présentation de votre Seven Fifty-
Sauter vers: