Honda CB 750 Seven Fifty


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion




Partagez | 
 

 La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Astronefle



Nombre de messages : 86
Age : 54
Localisation et département : IDF sud (91)
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Ven 12 Juil 2013 - 0:06

Alors aujourd'hui c'était tourisme ...

La preuve c'est qu'en ayant passé plus de temps sur la route j'ai fait moins de km ! Mais en me gavant de paysages, de petites routes et de virages Twisted Evil 

Départ de Gray, Pesmes, Gendray, Quingey, Ornans (salade sans goût, sans intêret et noyée sous la vinaigrette No )

Lods : Une SF rouge est cachée dans cette image. Sauras-tu la retrouver ?


Toujours des p'tites route ! Elle est pas jolie celle là ?


Au fur et à mesure que j'avance les maisons grossissent, les clochers s'arrondissent et les reliefs s'accentuent.

Mouthier, Orchamp, une bonne descente vers Consolation puis remontée de l'autre coté sur la roche du prêtre.
Je manque de me vautrer avec moto, armes et bagages en posant mal le pied quand j'arrive sur le parking mais je rattrape le coup et comme personne ne m'a vu l'honneur est sauf  

La vue est impressionnante (pas certain que la photo rende grand chose), la SF est sagement rangée loin du bord


Morteau, je longe la vallée puis les gorges du Doubs et je trouve ça tellement bien que je fais demi-tour pour refaire un aller-retour.

Du coup je prends même le temps de vous faire une photo


Pas de photo mais je raconte :

Sur la route des gorges du Doubs quelques portions viennent d'être refaites à neuf mais il n' y a pas encore de marquage au sol, du coup à chaque fois on a droit à un beau panneau "DANGER" alors que ces passages sont de vrais billards contrairement au reste de la route passablement rafistolé   (je ne critique pas et je comprends bien qu'on ne peut pas refaire toutes les routes tous les printemps, je dis juste qu'il vaut mieux avoir des amortos en état ...)

Toujours en suivant le Doubs j'arrive à Pontarlier, je passe les Hopitaux, Mouthe, puis une route au hasard comme ça parce qu'elle a l'air sympa Twisted Evil Promesse tenue ! Des tonnes de virages ! (Il faut juste faire gaffe à éviter les frontaliers qui rentrent du boulot et sont très très pressés ...)
Au final je me retrouve en Suisse dans la vallée de Joux que je suis vers le sud pour finir aux Rousses où je me pose, l'heure de l'apéro étant déjà passée !

Malgré ma déception initiale (pas de Morteau-Cancoillotte à la carte !!) le menu du forfait étape est très correct, la vue depuis la terrasse très bucolique, l'accent québecois de mes voisins de table très dépaysant et l'Arbois blanc que je m'offre pour accompagner est une petite merveille I love you 

En bref :
- Les petites routes c'est bon ! Mangez-en !
- L'Arbois blanc c'est bon buvez-en !
(dans cet ordre de préférence)
Revenir en haut Aller en bas
shumy

avatar

Nombre de messages : 1904
Age : 61
Localisation et département : 63
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Ven 12 Juil 2013 - 9:04

Merci pour les photos .... et le récit.  
Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
christo81

avatar

Nombre de messages : 4257
Age : 65
Localisation et département : gaillac
Date d'inscription : 29/04/2011

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Ven 12 Juil 2013 - 9:30

J'avais connu les environ de Mouthe en hiver. L'été c'est sympa aussi   le voyage promet ; l'impression vertigineuse de la photo est tout à fait convaincante affraid  La cancoillotte, j'en ai un souvenir déplorable mais jamais essayé avec la meurteau. A redécouvrir avec le petit vin d'Arbois donc.

Merci pour le détour
Revenir en haut Aller en bas
expose



Nombre de messages : 680
Age : 35
Localisation et département : 57
Date d'inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Ven 12 Juil 2013 - 11:47

ca donne envie de partir tout ca Smile
merci beauboup pour le recit. que d'endroits qui me rappellent des souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
thiriet

avatar

Nombre de messages : 4878
Age : 57
Localisation et département : malzeville 54
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Ven 12 Juil 2013 - 19:38

   merci bonne route
 
Revenir en haut Aller en bas
Astronefle



Nombre de messages : 86
Age : 54
Localisation et département : IDF sud (91)
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Sam 13 Juil 2013 - 17:44

Vendredi, départ des Rousses

J'ai passé une bonne nuit et le petit déjeuner sur la terrasse avec la vue toujours aussi bucolique me met de bonne humeur ...

La moto est chargée. Je commence à manoeuvrer pour sortir du garage puis j'enfile le blouson, le casque (pas simple car je me suis fait un sale bobo au crane que je dois couvrir d'une compresse ou d'un mouchoir en papier sinon ça saigne dans  le casque), les lunettes ... les lunettes ? ... ?? ...   M...e ! Je pose le casque, le mouchoir, remonte à l’hôtel, remonte dans mon ex-chambre et trouve les lunettes posées dans la salle de bain  . Je redescends, mouchoir, casque lunettes, gants, ayé je suis parti.

Pour commencer je vais jeter un oeil au fort des Rousses dont l'hôtelière m'a parlé puis je baisse les yeux sur la sacoche de réservoir espérant y trouver la carte afin de vérifier la route ... Ah ... re-M...e ... Je retourne à l'hôtel, gants, lunettes, casque, mouchoir, je trouve la sacoche de réservoir posée sur un carton dans le garage. Mouchoir, casque, lunettes, gants, re- 

Cette fois-ci je me fais une petite check-liste mentale avant d'y aller. Ok ça semble bon. Je pars enfin !

Mijoux. Autant les Rousses, où je n'étais allé qu'une fois en hiver, n'avait éveillé aucun souvenir autant là je commence à reconnaitre (où à avoir l'impression de reconnaitre, laissez moi mes illusions !) des passages. Du coup pendant que je me plonge dans les souvenirs je continue vers Lelex.

[Mode ma vie de quand j'étais jeune : ON]
J'ai passé une bonne partie de l'été de mes 16 ans dans le coin.
Avec quelques amis nous nous étions inscrit pour un "chantier de jeunes". Quelques semaines sans paie mais nourris-logés et (théoriquement) occupés à une oeuvre de bien commun, là il s'agissait (toujours théoriquement) de planter des arbres dans la montagne et d'aménager un chalet-refuge.
En fait nous n'avons vu aucun arbre et nous ne sommes allés au refuge qu'une fois le dernier jour afin de prendre quelques photos que la commune qui organisait le chantier a envoyé à l'association qui gérait le tout au niveau national.
Notre vraie mission a consisté à repeindre des pylônes de télésiège/tire-fesse, activité que la commune considérait sans doute comme plus prioritaire et plus à notre portée elephant 

Pas grave ! Nous étions une bande de jeunes de 16 ans (J'étais le plus jeune et en fait j'avais même dû tricher un poil sur mon age pour être admis, mes 16 ayant lieu pendant le chantier) à 25 ans, cosmopolite (ah Loos la Hollandaise, Fiona l'Anglaise, Évelyne la Bourguignonne, et les autres dont j'oublie le nom ... queen ) et partageant un certain idéalisme ainsi qu'un sens de la fête et de la déconnade certain, le tout dans une grosse ferme typique et dans une ambiance babacoolo-communautaire.

Quelques flashs :
- Les nacelles type "panier à bouteille" (juste la place de tenir debout à deux ou trois, une simple chaine fermant l'arrière) du vieux téléphérique qu'on mettait en marche rien que pour nous quand noous partions travailler "en haut".
- Les "accidents" (oh pardon je t'ai éclaboussé (une goutte)) qui dégénèrent en bataille générale à coup de pinceaux et d'éclats de rire.
- Les petits nougats de l'épicerie
- Le type du coin qui nous invite à son mariage et dont la femme me tue du regard lorsque je lui dit "sincères condoléances" à la sortie de l'église après avoir entendu la dite épouse lui parler.
- La salade oignon-orange concoctée par l'équipe de cuisine du jour
- L'anniversaire-grosse fête-première cuite-etc
- L'orage terrible et magnifique qui claque et roule sur les crêtes alentour pendant toute une nuit
- La deuche d’Évelyne dont elle me laisse tout d'un coup le volant alors que je suis penché sur elle depuis la banquette arrière et que nous sommes sur une toute petite route de montagne.
- FX qui a le vertige ne repeint que le bas des pylônes. Sa spécialité : Peindre les barreaux de l’échelle pendant qu'on est en haut.

Bon j'en vois qui dorment au fond alors j'arrête mais ceux qui suivent encore comprendront que je fasse un petit détour avant d'aller jouer vers les cols

[Mode ma vie de quand j'étais jeune : OFF]

A Lelex je tourne un peu histoire de retrouver la "grosse maison" mais il y des tonnes de constructions en plus et j'ai du mal à m'y retrouver alors sentant venir un gros coup de blues je fais demi-tour et monte enfin vers le col de la Faucille.
Il fait frais sous les sapins, la route est belle et les virages me remettent d'aplomb.



Je redescends de l'autre coté direction Gex et arrivé en bas je tente de trouver ce qui, d'après la carte, semble être une jolie petite route. Je cherche, je tourne, peste contre l'absence d'indications et fini par la trouver.

J'arrive à un joli point de vue depuis un parking à mi-pente :


... mais tombe sur ce panneau :


Du coup je vérifie la carte : Ah c'est ça que voulait dire le sigle RF ? "Route Forestière" ?
J'hésite et, un peu effrayé par le ton de l'avertissement, je fait demi-tour jusqu'à Gex où je prends une autre route moins petite, quasiment sans paysages (des haies ou des maisons coté montagne et une espèce de brume cache les Alpes coté lac) et truffée d’agglomérations et de ralentisseurs. Après une quinzaine de km à ce régime je craque et prends la première route qui semble monter dans la montagne pour finir par retrouver la route forestière que je prendrai pour retourner vers Gex


La photo ne montre pas bien l'état de la route mais j'ai mis 3/4 d'heure - une heure pour faire environ 15 km What a Face 
Gé-nial ! Twisted Evil 

Des ornières suffisantes pour y perdre un pneu de tracteur, des pierres tombées de "je préfère ne pas savoir où" mais la souplesse du moteur me permet de tout passer sans mettre la grand-mère, pourtant bien chargée, en difficulté. En bref le me régale !

Arrivé à Gex je remonte au col de la Faucille où je fais une pause-tartiflette avant de redescendre sur Mijoux et de prendre la direction de Bellegarde.

Peut-être est-ce la digestion de la tartiflette qui est difficile, peut-être est-ce à cause du 4x4 bolide que j'ai évité de justesse sur cette route par endroit très étroite ou encore les alternances plein soleil/ombre qui me masquent des raccords de goudron de 10cm de haut mais je n'apprécie pas ce passage et je trouve le temps long jusqu'à Bellegarde.

... Où mon humeur ne s'arrange pas : Chaleur étouffante, des bouchons pire que le périph et je ne trouve encore pas les indications espérées. Du coup je prends la première route qui semble sortir de là et me perds (façon de parler je sais à peu près où je suis, c'est surtout que je suis de mauvaise humeur) dans un dédale de village (encore des limitations et des ralentisseurs) alors que je commence à me dire que je ne serai jamais à Bourgoin pour l'apéro !

Franzy. Je commence à reprendre espoir mais alors que je voulais prendre la direction de Rumilly puis bifurquer sur le val du Fier un panneau m'indique que la route est coupée à quelques km. Sad 

Etudiage de carte au soleil en suant sous mon casque, je décide de tenter de nouveau les "petites routes blanches". Je traverse donc des tas d'autres petits villages au pas mais cette fois-ci heureux et réconforté tant l'ensemble est charmant.

Val du Fier : Superbe, gorges impressionnantes !
Rufieux, Belley, je coupe par les blanches (mais bordées de vert c'est bon signe) pour monter au lac d'Ambléon en profitant d'une belle vue sur les montagnes et d'une excellente route puis descente sur Lhuis, Morestel et fin de trajet en prenant les grosses départementales jusqu'à Bourgoin où je débarque chez des amis juste pour l'apéro.

Samedi :

Flemmardage, apéro, barbecue, sieste, etc
Revenir en haut Aller en bas
chevy76
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 18591
Age : 57
Localisation et département : St Eustache la forêt (Dpt 76)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Sam 13 Juil 2013 - 18:01

toujours un régal à lire....     




Je ne suis pas magicien, mais je peux faire disparaitre une boite de chocolats !
Revenir en haut Aller en bas
http://motoself.chez-alice.fr
thiriet

avatar

Nombre de messages : 4878
Age : 57
Localisation et département : malzeville 54
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Dim 14 Juil 2013 - 11:24

 quel récit   ,merci pr le partage
bonne continuation  
Revenir en haut Aller en bas
Bricolo
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 12042
Age : 54
Localisation et département : Forges les Eaux (76) Normandie
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Dim 14 Juil 2013 - 12:37

encore !!!! encore !!!!! ....bounce bounce bounce 

et vite avant que je parte au boulot  ça me donne du courage pour y aller Laughing 


"Les gens qui ont bonne conscience ont souvent mauvaise mémoire"
Revenir en haut Aller en bas
Astronefle



Nombre de messages : 86
Age : 54
Localisation et département : IDF sud (91)
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Lun 15 Juil 2013 - 0:07

Dimanche matin décollage de Bourgoin direction le Vercors.

Il me faut de l'essence mais je n'ai pas le courage d'aller en ville donc je commencerai par des "grosses" routes histoire de trouver une sation-service.
St Jean de Bournay, la Côte St André, St Etienne de St Geoirs (deux saints c'est une paire de ... nan j'ai rien dit pig) et les routes intéressantes commencent.

Vinay, je prends un coup de folie et décide de tenter les gorges du Nans :

C'est très joli, un peu inquiétant par endroit mais finalement ça passe  

Descente sur Pont en Royans et ses "maisons suspendues"

Le panneau dit : "Il est formellement interdit de plonger du rocher des maisons suspendues"

Puis je remonte les gorges de la Bourne et décide de prendre de l'altitude en continuant jusqu'au pied des pistes de Corrençon en Vercors d'où je vois de la neige (oui bon ça doit être de vieux névés mais c'est de la neige quand même).

Demi-tour direction Les barraques, Ste Eulalie

Je ne sais plus où sur la route


Un peu plus loin, sans doute en montant au col de la machine. La route passe le long de la falaise puis sous l'arche :


Quelques  virages plus loin avant d'arriver au le magnifique col de la bataille :


Après le col de la bataille je comptais couper vers vers Mirabel à l'est de Crest mais je tombe sur une route qui remonte vers le col des Limouches donc je monte pour voir Twisted Evil et arrivé en haut je tombe sur un panneau indiquant "virages sur 10km" ... comment voulez vous que je résiste ? Donc je  redescends de l'autre coté sur une route toute neuve et assez large pour que même moi j'ai l'impression de savoir tourner  

Arrivé en bas ... ben je remonte parce que ça me permet de rattraper la route de Mirabel qui, d'après la carte, m'inspire bien plus que la route de Crest ... et un peu aussi parce que c'était trop bon Twisted Evil 

Ensuite c'est quasiment de l'autoroute jusqu'à Die puis Chatillon en diois, détour par le cirque d'Archiane et arrêt dans un hôtel en pleine montagne avant le col de Menée.

En bref (promis j'essaie !) :

Très très bonne journée, belles routes (même si parfois un peu effrayantes), paysages grandioses ... juste la bouffe de l'hôtel (avouez que ça vous manquait !) que je qualifierais gentiment de "quelconque" pig
Revenir en haut Aller en bas
chevy76
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 18591
Age : 57
Localisation et département : St Eustache la forêt (Dpt 76)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Lun 15 Juil 2013 - 0:15

Pont en Royan, col de la machine....Voilà qui parle à tous ceux qui ont participé au RVA 2012 !!!




Je ne suis pas magicien, mais je peux faire disparaitre une boite de chocolats !
Revenir en haut Aller en bas
http://motoself.chez-alice.fr
shumy

avatar

Nombre de messages : 1904
Age : 61
Localisation et département : 63
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Lun 15 Juil 2013 - 10:06

Des coins que je connais bien pour avoir habité à coté de Grenoble pendant 5 ans, tu as du te régaler avec ces routes sympas et ces paysages grandioses.Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Astronefle



Nombre de messages : 86
Age : 54
Localisation et département : IDF sud (91)
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Mar 16 Juil 2013 - 0:32

C'est tellement bien que j'ai eu du mal à repartir ! What a Face 

J'ai rendez-vous ce midi à Chatillon donc je commence la journée par une boucle dans les environs
Je fini la montée au col de Menée, Clelles, col de la croix haute, col de Grimone, Glandage (ça ne s'invente pas !), encore un p'tit tour au cirque d'Archiane parce qu'il me reste vingt minutes à user et hop j'arrive devant le restau juste à temps pour pouvoir dire que je suis le premier.

Excellent repas avec un pote en vacances dans le coin, sa copine ... et deux gremlins (environ 5 et 6 ans ) qui ne vont quasiment pas me lâcher du repas (le prestige du motard jocolor je crois que je préférais l'époque où je leur faisait peur !).
Le restau est clairement ce que j'ai mangé de mieux  depuis le début du voyage (si je ne compte pas la tarte au Maroilles de Nath à Bourgoin mais là c'était du "fait et mangé à la maison" donc hors-concourt)! C'est une des très rares fois où je mange au restau un truc aux morilles qui ait vraiment le goût de morille et les steaks hachés des mômes avaient une vraie tête de steak haché, pas celle d'un truc surgelé plein de flotte et au gout d'abats ! Du coup  je donne le nom au cas où : Le Caveau à Chatillon en diois. [Fin de la rubrique gastronomique]

Problème : Arrivé au dessert je ne sais toujours pas quelle direction prendre ensuite :
- Le sud-est où je comptais plus ou moins aller au départ (encore des potes à Aix, la la lunette du père Josset qui me tente aussi) ?
- L'ouest pour éviter les orages que la météo prédit sur le sud ?

Après m'être secoué pour décrocher les gremlins encore agrippés à mes jambes je me mets cap au s-e pour voir ...

Luc en diois, le col de Cabre, Aspres sur Buech, Serres ... où je décide de prendre à l'ouest parce que la route semble plus belle, Col de la Saulce ... je passe devant une petite route qui monte sur la droite ... freinage, demi-tour, je prends la petite route qui monte au col des Tourettes.

Aiguiles calcaires dans le descente après le col :


Au même endroit :


La Charce, j'hésite une dernière fois à remonter vers le Vercors mais une petite blanche bordée de vert me fait de l'oeil sur la carte et je me dirige donc vers Rosans.

Sur la route de Rosans encore des formations calcaires belles et étranges (mais avec le contre jour et la rareté des emplacement où je peux m'arrêter proprement on ne voit rien sur la photo clown )


Rosans, gorges de l'Eygues, à Curnier je prens la route de Buis les Barronies pour rencontrer mon premier champ de lavande :


Col d'Ey, la descente se fait par une route dont les virages coté vide sont bordés au choix :
- par un mur de deux mètres de haut scratch 
- par rien du tout (sauf une pente à 99%) affraid 

Buis les Baronnies, dodo, bonne nuit ...
Revenir en haut Aller en bas
chevy76
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 18591
Age : 57
Localisation et département : St Eustache la forêt (Dpt 76)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Mar 16 Juil 2013 - 0:46

Le parcours est rythmé par tout ce qui se mange...lol! 




Je ne suis pas magicien, mais je peux faire disparaitre une boite de chocolats !
Revenir en haut Aller en bas
http://motoself.chez-alice.fr
thiriet

avatar

Nombre de messages : 4878
Age : 57
Localisation et département : malzeville 54
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Mar 16 Juil 2013 - 13:47

 merci pr les photos
col de la croix haute je le prends tous les ans ( en bar) pr aller chez mon bof à st Auban 04
super beau coin
bonne route  
Revenir en haut Aller en bas
Astronefle



Nombre de messages : 86
Age : 54
Localisation et département : IDF sud (91)
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Jeu 18 Juil 2013 - 22:23

Je ne vous oublie pas et je suis toujours sur la route mais entre la soirée astronomie à Puymichel, la soirée couscous à Aix et maintenant le wifi à un octet par seconde je n'arrive plus à fournir ... peut-être ce weekend avec des aventures plein la musette (*)

(*)
- De l'action à l'auberge des deux renards ??
- C'était bien menaçant mais finalement il est rien tombé ...
Revenir en haut Aller en bas
Astronefle



Nombre de messages : 86
Age : 54
Localisation et département : IDF sud (91)
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Sam 20 Juil 2013 - 20:32

Bon ben voilà je suis rentré

11 jours au guidon de la SF (dont 9 complets en enlevant les arrêts de jeu) , des p'tites routes à gogo, des paysages de rêve, des potes revus en chemin, au total 3400km dont au moins 80% de virages

C'était génial mais  :
- Déjà un PV qui m'attendait dans la boîte aux lettres Sad  : 91 km/h retenu pour une limite à 90 quelque part dans le Jura, sans doute une des rares lignes droites ... pourvu qu'il n'y en ait pas d'autres pale 
- Il fait 28° chez moi et il n'y a pas de raison que ça s'arrange
- Les tomates du balcon ne sont toujours pas mures mais les pieds ont l'air grillés

P'tite baisse de morale là ... No
Revenir en haut Aller en bas
sf

avatar

Nombre de messages : 1239
Age : 56
Localisation et département : corps17770 coeur27120
Date d'inscription : 07/11/2012

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Sam 20 Juil 2013 - 21:42

Merci pour le récit de ton escapade . 

tu m'as fait rêver . 

Revenir en haut Aller en bas
Astronefle



Nombre de messages : 86
Age : 54
Localisation et département : IDF sud (91)
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Sam 20 Juil 2013 - 22:32

Pffff ...

J'ai retrouvé quelques trucs non périmés dans le frigo, j'ai bricolé un genre de blinis en guise de pain et avec l'aide de quelques vodkas glacées (Hop ! Je m'en ressers une petite pour le moral !) ça commence à aller mieux.

Le temps de charger les photos (15 minutes restantes, j'ai un vieux PC) et je continue de vous narrer les aventures du sieur Astronèfle et de son destrier rouge.

Par contre je vais laisser tomber les roadmaps détaillées! A l'heure du GPS (y a plus que moi qui n'en ai pas sinon j'aurais évité les radars !) ça em***e tout le monde autant qu'une soirée diapos (pour les jeunes  z'avez qu'à chercher avec gogle ce que c'est) chez tata Simone qui revient de ses vacances à Palavas les flots ...


Dernière édition par Astronefle le Dim 21 Juil 2013 - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Astronefle



Nombre de messages : 86
Age : 54
Localisation et département : IDF sud (91)
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Dim 21 Juil 2013 - 0:21

Donc j'en étais resté à Buis les Baronnies

Mercredi Mardi matin
Comme d'hab j'hésite entre plusieurs directions. D'abord je compte aller tourner autour du Ventoux mais le passage du tour (des tas de guignols en deux roues et pas un seul qui a l'idée de mettre un moteur !) m'en dissuade. Pourquoi pas les stations des Alpes (j'ai aussi des souvenirs d'ado du coté de Tignes)?
Le taulier de l'hôtel (un fan de bagnole et particulièrement d'A110 et de R5 turbo, d'ailleurs j'ai la chambre Jean Ragnotti) aidé par un client (tatoué avec boonie hat et short camo) me concocte un itinéraire qui devrait me permettre, si je ne traine pas trop, de croiser le tour sans me faire coincer (les routes sont fermées pendant 4 heures pour tenir compte des variations dans les effets du dopage (oui je sais je suis c'est mal de ne pas être gentil ! (Nan la Vodka c'est pas pareil et je ne prétends pas plus être sportif))

Mission accomplie : J'ai croisé le tour avec une demie-heure d'avance mais alors que je me dirige vers l'est je vois, comme d'hab quoi, une petite route qui semble partir vers la montagne ...
Ben oui ! J'abandonne Tignes et prends le chemin (façon de parler ! Il y (généralement) du goudron donc c'est une route !) du signal de Lure :


Quelques grammes de douceur dans un monde de tonnerre mécanique :

Ce sont des Zygenes (lequels c'est trop me demander !)

Encore un :


Un peu plus de légèreté :


Bzzzz :



Je continue à monter :

Oui j'ai laissé la SF pour me balader à pied

D'ailleurs j'ai failli tout laisser pour suivre le chemin :
[

... et admirer les fleurs :


Mais finalement je reprends la route. Frites/jambon sec au refuge de Lure (avec un des meilleurs jambon sec que j'ai mangé depuis longtemps !). St Etienne des Orgues, Forcalquier par le rocher des Mourres avec dans la descente des rochers en forme de champignons et un paysage quasi lunaire, comme écrasé par la chaleur.

Puimichel je retrouve Jibé qui somnole à l'ombre de l'observatoire, visite de jour, observation du soleil avec une petite lunette (PST Coronado double stack (pour un motard c'est du chinois, pour un astronome amateur ça veut dire qu'on voit les détails de la surface du soleil ET les jets de matière (plusieurs fois la taille de la terre !))

Anecdote "Les hôteliers sont parfois marrants" :
- Allo ? Bonjour ! J'ai vu que vous proposiez une formule "étape" ... Auriez vous une chambre pour ce soir ?
- Non ! C'est complet !
Deux heures plus tard les chambres d'hôte qu'on m'a conseillé sont déjà réservée ou ne répondent pas et l'hôtel déjà  appelé est le seul du coin ... Je tente d'y passer quand même :
- Bonjour ! Auriez vous une chambre pour la nuit ?
- Oui c'est xx€ Vous la  voulez ?
Pour rire : Le prix de la chambre seule est plus élevé que la formule étape trouvée sur internet qui comprend dîner et petit dèj ...
Faut bien que tout le monde vive et moi il faut bien que je dorme donc je prends la chambre et vais manger une pizza en ville What a Face 

Soirée à l'observatoire avec la grande lunette :

L'engin fait plus de 3m de long !

Hôtel, bataille contre les moustiques, dodo ...
Revenir en haut Aller en bas
chevy76
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 18591
Age : 57
Localisation et département : St Eustache la forêt (Dpt 76)
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Dim 21 Juil 2013 - 7:43

Astronefle a écrit:
... 91 km/h retenu pour une limite à 90
P'tite baisse de moral là ...

 y'a de quoi !!

Astronefle a écrit:
une soirée diapos (pour les jeunes  z'avez qu'à chercher avec google ce que c'est) ...

Nostalgie? Souvenirs... 

Astronefle a écrit:
...Frites/jambon sec au refuge de Lure (avec un des meilleurs jambon sec que j'ai mangé depuis longtemps !). ...

j'attendais les commentaires/appréciations/recommandation ou pas...sur les frites !  

Merci en tous cas de ce compte rendu imagé, rafraichissant, fort bien tourné et ô combien plaisant !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://motoself.chez-alice.fr
thiriet

avatar

Nombre de messages : 4878
Age : 57
Localisation et département : malzeville 54
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Dim 21 Juil 2013 - 9:24

  un grand merci pr toutes ces belles photos ,pr ces récits à la hauteur d'un écrivain
retenu 91 km les boules  
 
Revenir en haut Aller en bas
christo81

avatar

Nombre de messages : 4257
Age : 65
Localisation et département : gaillac
Date d'inscription : 29/04/2011

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Dim 21 Juil 2013 - 9:55

magnifiques photos, récit savoureux, et pas que le récit Very Happy

mais dis moi, où il y a de la zygène y'a pas de plaisir   et pourtant ton road trip c'est que du bonheur.


Dernière édition par christo81 le Dim 21 Juil 2013 - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Astronefle



Nombre de messages : 86
Age : 54
Localisation et département : IDF sud (91)
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Dim 21 Juil 2013 - 11:56

Merci pour les commentaires  

Ça fait du bien de savoir qu'il y en a qui apprécient et de se sentir soutenu dans les épreuves (p..n ! 91 !)
Revenir en haut Aller en bas
Bricolo
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 12042
Age : 54
Localisation et département : Forges les Eaux (76) Normandie
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   Dim 21 Juil 2013 - 12:35

Astronefle a écrit:
... de se sentir soutenu dans les épreuves (p..n ! 91 !)

surtout avec la perte d'un pied de tomate  

je compatis  


"Les gens qui ont bonne conscience ont souvent mauvaise mémoire"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La cerise spatiale d'Astronefle en vadrouille
» cerise de carglass
» Projet 2012...le GAG en vadrouille
» sorti en loire pour la vadrouille team77
» accessoires d'époques et cerise sur le gâteau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Honda CB 750 Seven Fifty :: Présentation :: Présentation de votre Seven Fifty-
Sauter vers: